La cuisine japonaise : les secrets de la cuisine sashimi

sashimi

La cuisine japonaise est reconnue pour son raffinement, son goût exquis et sa finesse. Parmi les plats les plus emblématiques du soleil-levant, se trouve notamment le sashimi. Il s’agit d’un plat à base de poisson cru, qui se démarque par sa fraîcheur et tendresse. Découvrez-y notamment les secrets de ce fameux plat.

Le sashimi : un plat japonais d’excellence

Le sashimi est un plat traditionnel japonais apparu vers l’an 710, pendant l’ère Nara. Il a été notamment inventé par un chef cuisinier nommé Daizen-Shoku. Ce dernier a pris du poisson d’eau douce cru et l’a cuisiné pour l’empereur de l’époque. Depuis ce jour, le sashimi est devenu un plat d’excellence dans le château. Puis, en 1600, sa recette commence à se propager partout au Japon. Il devient ainsi un plat du quotidien du peuple. Sa popularité s’est même étendue dans le monde entier plus tard, au point de devenir l’une des signatures de la cuisine japonaise, après le sushi. Si vous voulez faire des commandes à emporter à Caen, vous pouvez aller sur fleurdesushi.fr.

Mais le sashimi, c’est quoi exactement ? Il s’agit d’un plat à base de viande cru mariné dans une sauce vinaigrette spéciale. En l’occurrence, le poisson est la viande phare pour réaliser le sashimi. Mais d’autres utilisent aussi de la viande de bœuf (le boeuf kobe surtout) ou des crustacés. On distingue même des sashimis végétariens à base de pousse de soja.

Le sashimi : un plat qui nécessite un savoir-faire précis

Comme le sashimi est un plat cru, sa préparation nécessite des techniques et savoir-faire bien précis que ce soit pour sa coupe, son emplacement ou son mélange.

Le premier critère à respecter pour cuisiner le sashimi, c’est l’usage d’équipements spécialisés. Le poisson du sashimi ne se tranche pas avec n’importe quel couteau. Il faut impérativement utiliser un couteau appelé « deba » pour ce faire. Ce couteau permet de couper les morceaux de poisson avec précision. Vous devez également lever les petits et moyens morceaux du sashimi et pour cela, vous avez besoin d’un couteau yanagiba. Si vous ajoutez des légumes dans votre recette, alors il faut également se servir d’un couteau « usuba ».

Pour la tranche, il faut respecter une épaisseur d’environ 2 cm, sinon le poisson risque d’être trop épais et difficile à manger en bouche. Vous n’aurez pas non plus la texture légère qui fait la renommée du sashimi.

Pour finir, il y a également une manière particulière de présenter le sashimi. Il faut qu’il soit étalé en fine tranche et de manière harmonieuse. Vous pouvez l’accompagner d’un bol de riz si c’est servi en plat principal.

Le sashimi : un plat à base d’ingrédients frais et sélectionnés

Les ingrédients font aussi partie des plus grands secrets du sashimi. Pour cuisiner un excellent sashimi, il faut impérativement utiliser des ingrédients frais et bien sélectionnés. Il faut donc éviter les poissons surgelés du supermarché, car ils ne disposent pas des nutriments et de la fraîcheur tant attendu pour le sashimi.

En échange, il faut opter pour un poisson frais et si possible même, péché de bon matin. Dès que vous avez fait votre choix, cuisinez-le rapidement sans avoir à le mettre dans le réfrigérateur pour ne pas perdre sa tendresse. Cela en vaut aussi pour les alternatives au poisson comme la viande ou les crustacés.

Il faut également bien sélectionner le poisson à utiliser. L’idéal serait d’opter pour le « maguro » (le thon) qui a une chair épaisse et tendre. Mais vous pouvez aussi utiliser d’autres variétés comme le saumon ou la bonite.

Enfin, pour la sauce, vous devez utiliser des produits de bonnes qualités. Cela vaut pour la sauce soja, le saké, la sauce vinaigrette ou la moutarde.

Qu’est-ce qui rend la viande casher ?
3 recettes pour des gâteaux healthy au chocolat